New Brunswick. Commission to Inquire into the State of Prisons.

Résumé : Rapport des juges Botsford et Parker sur l'état des prisons, 1840

En décembre 1839, une Commission était créée pour examiner l'état des prisons. Étant donné qu'on ne connaît pas la législation à l'origine de l'enquête de la Commission, on ne sait pas vraiment ce que les commissaires Parker et Botsford voulaient dire lorsqu'ils mentionnent qu'ils ont "visité la prison à cet endroit" (le texte anglais utilise le terme Gaol). C'est peut-être la prison de Saint-Jean, étant donné que c'est le nom que l'on donnait aux lieux de détention de comté.

Néanmoins, on peut tirer du rapport de la Commission un certain nombre d'observations historiques pertinentes. Par exemple, on mentionne que la prison en question ne faisait qu'une seule distinction dans l'incarcération des détenus, soit le sexe du contrevenant. Les commissaires mentionnent que les jeunes et les adultes étaient emprisonnés ensemble, que les criminels et les auteurs d'infractions mineures étaient emprisonnés ensemble et que les prisonniers qui avaient déjà été trouvés coupables et ceux qui attendaient leur procès étaient emprisonnés ensemble. Les commissaires mentionnent également l'utilisation de la prison pour l'incarcération des débiteurs.

Le rapport ne présente pas de recommandations importantes, mais il fournit une description des conditions dans lesquelles vivaient les prisonniers. Il indique que les personnes incarcérées ne souffraient pas particulièrement du manque d'espace ou du manque de propreté.

Commissaires:
W. Botsford
R. Parker.

Documents pouvant être lu

TitreAcrobatHTMLImages
RapportpdfTextegif

Information bibliographique

Voir l'en-tête du document (format TEI) qui contient l'information bibliographique concernant les versions imprimée et électronique du rapport de cette Commission.