Rapport sur certaines accusations proférées par Urbain Maillet contre les commissaires responsables des permis d'alcool dans le comté de Kent, 1910

En mars 1910, Urbain Maillet, propriétaire de l'hôtel Royal à Rexton, dans le comté de Kent, a envoyé une lettre au secrétaire provincial dans laquelle il prétend que son permis de vente d'alcool a été révoqué pour des raisons politiques plutôt que pour celles qui sont indiquées relativement à son établissement et à la façon dont il est administré. J. K. Flemming est nommé commissaire pour enquêter sur les accusations.

Les difficultés pour Maillet ont commencé en 1909, lorsque le mouvement Tempérance dans le comté de Kent a exercé des pressions sur la Commission responsable des permis d'alcool pour réduire le nombre de permis accordés dans la région. La Commission a accepté de réduire le nombre de huit à cinq. Par conséquent, le permis de certains propriétaires ne pouvait être renouvelé, et l'établissement de Maillet a été choisi comme l'un des établissements dont le permis de vente ne serait pas renouvelé.

Bien que Flemming ne se soit pas prononcé à savoir si Maillet avait été lésé pour des raisons personnelles ou politiques, il a néanmoins recommandé que l'hôtel Royal, de même que deux autres établissements pour lesquels le renouvellement du permis de vente d'alcool avait été refusé, puissent obtenir le renouvellement de leur permis de vente d'alcool, et que deux autres établissements se voient révoquer leur permis.

Commissaire:
James Kidd Flemming.

Documents pouvant être lu

TitreAcrobatHTMLImages
RapportpdfEn-tête seulementgif
Loi habilitantepdfEn-tête seulementinclu avec le rapport
Procès-verbaux et preuvrespdftxtinclu avec le rapport
pdftxtinclu avec le rapport
pdftxtinclu avec le rapport

Information bibliographique

Voir l'en-tête du document (format TEI) qui contient l'information bibliographique concernant les versions imprimée et électronique du rapport de cette Commission.