New Brunswick. Royal Commission on Agriculture.

Résumé: Rapport de la commission sur l'agriculture, 1909

En 1908, une commission royale d'enquête a été créée pour examiner la situation de l'agriculture au Nouveau-Brunswick. Les trois commissaires nommés, MM. Landry, Fisher et Hubbard, ont alors rencontré et consulté de nombreuses personnes issues des collectivités rurales de toute la province. Les rencontres ont eu lieu entre juin 1908 et février 1909 dans des localités situées de Woodstock à Hillsboro, et de Saint-Jean aux régions périphériques de Bathurst. Le rapport de 224 pages qui en découle aborde dans le détail un large éventail de sujets et les commissaires y présentent une série de recommandations d'une grande incidence sur le monde agricole. Le document du rapport final s'accompagne de cinq longues sections en annexe qui portent sur un large éventail de questions agricoles, comme la situation de l'agriculture dans chaque comté, ainsi qu'un compte rendu de l'élevage et de l'industrie laitière, des semences, des engrais et de la culture d'arbres fruitiers dans la province.

Les trois principales recommandations du rapport visaient à permettre aux cultivateurs Žd'être en mesure d'obtenir une juste rétribution en contrepartie de leur labeur¯. Elles prévoyaient la mise en place d'une meilleure formation en agriculture; d'une meilleure communication entre le gouvernement et les cultivateurs, puis entre les cultivateurs eux-mêmes; et enfin, une coopération efficace dans le monde agricole. De ces trois recommandations centrales, la première, soit celle sur la formation, était la plus élaborée. Les commissaires y suggéraient qu'on prenne les mesures voulues pour bien former les enseignants, établir des programmes d'enseignement agricole dans les écoles secondaires de la province, mettre sur pied une bibliothèque en agriculture au ministère de l'Agriculture, et en règle générale, diffuser de façon plus efficace les renseignements agricoles.

En plus de recommander la création d'associations agricoles et de fixer ou de réduire les tarifs de transport des marchandises agricoles à l'avantage des cultivateurs, les commissaires suggéraient de poursuivre activement les efforts d'immigration, d'établir des fermes modèles qui donneraient l'exemple et enfin, de mettre en vigueur les dispositions de la loi sur les terres de la Couronne et de cartographier le plus rapidement possible les régions rurales du Nouveau-Brunswick.

h.c.

Commissaires:
D. V. Landry
W. W. Hubbard<.lb> George E. Fisher

Documents pouvant être lu

TitreAcrobatHTMLImages
RapportpdfEn-tête seulementgif
Loi habilitantepdfEn-tête seulementinclu avec le rapport

Information bibliographique

Voir l'en-tête du document (format TEI) qui contient l'information bibliographique concernant les versions imprimée et électronique du rapport de cette Commission.